Skip to main content
  • Compte d'utilisateur

Deux circuits en une semaine


1 novembre 2022 | Temoinages de nos membres

Après de nombreux trackdays en Mini Cooper Challenge, Petra Marschner et Stefan Ullrich ont ajouté une Porsche Cayman à leur parc de véhicules. C'est avec cette nouvelle voiture de sport qu'ils sont partis en voyage, au Mugello et sur le circuit Tazio Nuvolari.
  • Texte | Photos:
    Petra Marschner et Stefan Ullrich

Après avoir pris tant de plaisir à participer à différents trackdays avec notre Mini Cooper Challenge R53, nous avons décidé de nous offrir une Porsche Cayman supplémentaire pour les circuits où la Mini n'est pas aussi bien adaptée. Les dates de début avril sur le circuit Tazio Nuvolari (où nous voulions aller depuis longtemps avec la Mini) sont arrivées à point nommé et nous nous sommes inscrits aux événements Tazio Nuvolari et Mugello, où nous avons pu tester la Porsche. C'est donc parti pour une semaine en Italie avec le Cayman, pour lequel il fallait aussi une remorque plus grande. C'est ainsi qu'avant de partir pour l'Italie, nous nous sommes rendus rapidement à Leipzig pour acheter une nouvelle remorque et avons profité de l'occasion pour rencontrer notre ami Jürgen lors d'une journée d'essai à Oschersleben.

Une nouvelle remorque a été achetée spécialement pour le transport avant le voyage

Acheter rapidement deux vignettes et c'est parti, d'abord de Rastatt à Bâle. A la frontière, en passant par une voie spéciale pour les remorques, nous passons sans problème . Un membre du Pistenclub, Tazio Nuvolari, originaire de Bavière, nous a dit que vous préfériez passer par le Brenner, car les douaniers suisses ont déjà retenu des accessoires comme les pneus et les jantes, car ils supposent que les pneus pourraient être vendus en Suisse. OK, c'est bon à savoir, chez nous il n'y a pas eu de problème !

Nous traversons la Suisse en direction du Gothard sous des rafales de neige et un fort orage, nous n'avons pratiquement pas eu de temps d'attente avant le tunnel et nous avons bien avancé dans le temps, donc nous entrons dans le tunnel et pédalons vers le métal en direction de l'Italie, petit embouteillage au poste frontière de Côme Ciasso, puis bienvenue en Bella Italia, nous continuons sur l'autoroute en direction de Milan, le temps s'améliore, l'ambiance et l'impatience montent et montent.

Arrivée au circuit Tazio Nuvolari vers 19h, nous avions prévu de passer la nuit en Suisse, mais à cause du mauvais temps, nous avons simplement roulé et nous nous sommes retrouvés au Tazio Nuvolari un jour avant la manifestation du club de piste. Comme il pourrait en être autrement en Italie, nous avons été accueillis par le sympathique Antonio, un responsable du Tazio, qui nous a dit que nous pouvions passer la nuit sans problème avec le camping-car devant l'entrée, qui est éclairée et surveillée par vidéo, il ne peut rien arriver ! Le lendemain, il y a un événement organisé par RES, où l'on peut réserver des autopartages en Ferrari, Lamborghini, McLaren, Porsche et autres supercars. C'était très intéressant et nous ne nous sommes pas ennuyés, l'impatience monte jusqu'à ce que ce soit notre tour le lendemain. Le soir, nous avons pu passer la nuit sur le circuit et Roberto, du club des pistes, était déjà là.

Nous sommes allés sur les circuits avec une Porsche Cayman

Le lendemain matin, nous sommes partis, d'abord nous inscrire chez Roberto , rouler à nouveau en deux groupes, nous étions très peu de participants, temps super, sec et ensoleillé, parcours génial!

Peu avant notre voyage en Italie, nous avions fait monter une suspension chez notre garagiste de confiance, Thomas Lorenz était bien disposé à notre égard et a baissé la suspension autant que possible, malheureusement elle était un peu trop basse pour la Tazio Nuvolari, nous nous sommes posés à cause des bosses dans les virages à droite et avons dû "bricoler" pendant la pause de midi.

Nous avons pu remonter les ressorts sans problème grâce aux supers conseils de Hermann, un très gentil pilote d'Alfa Romeo 4C. Cette communauté et cette serviabilité des pilotes du club de piste sont tout simplement superbes!

Nous avons fait beaucoup de superbes tours du matin au soir, par un temps magnifique et sur un super parcours. Comme on dit : quand vous voulez.

En fin de journée, Angela et Heiner du Pistenclub sont arrivés, ils ont parlé à chaque participant, leur ont demandé comment ils allaient et les ont aidés à répondre à leurs questions. C'était super génial, parce que notre italien se limite à buongiorno, buona giornata, grazie mille et cento g di salame, nous avons demandé à nos proches de clarifier et de réserver notre place pour la nuit dans un domaine viticole proche (environ 20 minutes). Heiner a tout organisé pour nous en italien, nous pouvons venir avec le camping-car et la remorque, 2 personnes et notre chien. Un grand merci encore pour cela!

Notre bilan : une super journée, un super parcours, que des gens sympas, un super endroit pour passer la nuit dans un domaine viticole, assez de place pour les camping-cars avec la remorque, une bonne possibilité d'accès, un hébergement gratuit si on mange quelque chose de la délicieuse carte du domaine et si on boit le vin de la maison. Top ! Pour les pilotes qui préfèrent une chambre d'hôtel, il y a aussi de très belles chambres à louer au domaine viticole.

Lors de notre prochaine visite chez Tazio Nuvolari, nous passerons certainement une nouvelle nuit dans ce domaine viticole, afin de clôturer cette journée de course en beauté.

Nous avons passé la nuit dans un domaine viticole italien

Le lendemain matin, nous discutons avec un couple de Hollandais sympathiques, qui ont également passé la nuit dans le vignoble et qui sont en route pour le ferry vers la Sicile, ainsi qu'avec des pilotes qui ont également participé au circuit Tazio Nuvolari et qui ont le même objectif que nous, à savoir se rendre au deuxième trackday au Mugello.

Nous faisons tranquillement nos bagages, nous disons au revoir à la famille de vignerons, nous les remercions encore une fois et nous nous mettons en route pour le Mugello, mais nous ne prenons pas la route directe via Pavie à l'intérieur des terres, mais la route un peu plus longue mais super sympa via Gênes. C'est tellement fascinant de descendre les lacets de l'autoroute vers Gênes et de voir la mer au loin, j'en ai la chair de poule à chaque fois, tellement la vue est belle.

Nous arrivons vers 19h30 au circuit du Mugello, avant cela nous sommes allés faire des courses au supermarché du petit village de Sirantueren, tout est impeccable.

Passer la nuit sur le circuit ne pose aucun problème, avec des sanitaires modernes et propres et, une fois de plus, un personnel de sécurité super sympa. Angela et Heiner sont également déjà sur place et nous accueillent chaleureusement. Angela est chargée de l'encadrement des participants le lendemain et Heiner pourrait proposer des tours de coaching si nécessaire. Cette organisation et cette aide en cas de questions sont très bien.

Maintenant, nous nous préparons moralement et psychologiquement pour le trackday de demain au Mugello, nous avons déjà un peu peur de rouler pour la première fois sur un circuit à haute vitesse et pour la première fois avec la Porsche. Mais nous espérons, comme toujours, que les autres conducteurs feront attention à nous et nous préférons coller un grand L rouge à l'arrière de la voiture.

Températures hivernales et soleil

La nuit a été glaciale et la voiture ainsi que les rampes de la remorque sont gelées, maintenant nous nous vengeons de ne pas avoir déchargé plus hier. L'ambiance sur le circuit est mystique, des nappes de brouillard montent de la plaine, une partie du circuit est complètement dans le brouillard et nous décidons de laisser tomber le premier relais en attendant une piste sèche et une vue dégagée. Nous montons sur la plateforme d'observation pour regarder les autres et admirer l'agitation sur le circuit. Voilà, c'est le moment pour nous aussi de mettre le casque, les gants et c'est parti. Les premiers tours nous permettent de nous familiariser avec le parcours et les choses s'améliorent au fil du temps, les tours deviennent plus fluides et nous prenons de l'assurance. Je ne peux m'empêcher de rire, car quel que soit le virage que nous prenons, les commissaires de piste nous montrent le drapeau bleu (ils ne s'ennuient pas), mais à ce moment-là, les autres pilotes nous ont déjà dépassés depuis longtemps, nous nous en fichons, c'est amusant et c'est le principal pour nous.

Ce furent deux superbes trackdays avec beaucoup de superbes impressions, de superbes parcours, des paysages magnifiques, une bonne organisation et des gens et des bénévoles très sympathiques.

En route, de belles vues s'offraient toujours à nous.

Naturellement, après le trackday du Mugello, nous ne sommes pas rentrés directement à la maison, mais avons passé la nuit à proximité immédiate, au bord d'un magnifique lac avec un grand parc, sur un emplacement clôturé et sécurisé par un code, des sanitaires et des douches simples mais propres, pour 15€ la nuit. La région nous a tellement plu que le lendemain, nous avons déchargé la voiture et entrepris une excursion dans l'arrière-pays montagneux. C'était la bonne décision et c'était tout simplement magnifique.

Le lendemain, nous sommes rentrés lentement à la maison, non sans avoir passé une nouvelle nuit près de chez nous, dans le Kaiserstuhl badois, à nouveau dans un beau domaine viticole avec des emplacements pour camping-cars, avec un délicieux repas et des vins de la maison. Je vous le dis, ce furent des journées réussies sur tous les plans.

Repas digne de son rang au restaurant d'un domaine viticole

J'espère ne pas vous avoir ennuyé avec mon compte-rendu, mais j'aime bien écrire sur ce qui se passe autour, comme le trajet, les possibilités d'hébergement et d'achat et les expériences vécues lors des beaux trackdays du Pistenclub.

Je n'ai pas besoin d'écrire sur le tracé, les virages et les sensations de conduite, cela varie pour chaque participant en fonction de sa voiture et de ses capacités, mais peut-être serez-vous inspirés pour aller sur le circuit Tazio Nuvolari ou au Mugello si vous n'y êtes pas encore allés.

Bien à vous, on se verra certainement lors d'un prochain trackday en 2023, restez en bonne santé et amusez-vous à rouler en rond sans contresens.

  • Événements actuels

Trackday Mugello
mardi, 16.07.2024 09:00
Prix: à partir de 890€
Trackday Mugello
mardi, 15.10.2024 08:00
Prix: à partir de 890€
Trackday Tazio Nuvolari
samedi, 13.07.2024 09:00
Prix: à partir de 490€
Trackday Tazio Nuvolari
vendredi, 13.09.2024 09:00
Prix: à partir de 490€
Trackday Tazio Nuvolari
vendredi, 18.10.2024 09:00
Prix: à partir de 490€
  • Petra Marschner et Stefan Ullrich
    Auteur

    Nous te remercions pour ton rapport et le récompensons par un bon pour un trackday. Es-tu également intéressé par une publication dans notre magazine de club et sur notre site web et souhaites-tu recevoir un bon d'achat ? Alors envoie simplement ta proposition par e-mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..